La terre

Les kergristois

Découverte

Photos

Contact

 

Bienvenue

 

Accueil


La terre

 

Origines

 

Géographie

 

Histoire

  Toponymie NEW

Les kergristois

 

Quels destins !

 

Célébrités

 

Vivre à Kergrist


Découverte

 

Patrimoine

 

Le Kreiz-Breizh

 

Tourisme



Photos

 

Galerie 1

 

Galerie 2

  Galerie 3
  Galerie 4
  Galerie 5
  Galerie 6

 

Galerie 7

  Panoramas 360°

Bulletins d'infos

 

Consulter (PDF)


Divers

 

Bibliographie

 

Plan du site

 

Contacts

  Liens

Nombre de
visiteurs à ce jour

Content copyright protected by Copyscape website plagiarism search

 

 

 

 

Les origines de la paroisse et de la commune de Kergrist-Moëlou
sont incertaines.

Plusieurs thèses existent quant à leur formation et
au nom même de ce bout de terre d'Argoat.

 

 

La paroisse de Kergrist-Moëlou doit certainement sa création au démembrement de celle de Plounévez-Quintin qui, elle même, s'est constituée au détriment de l'ancienne paroisse primitive de Plouguernével. Jusqu'au 17ème siècle, elle n'est connue que sous le seul nom de "Moëlou". Les origines possibles de ce toponyme sont multiples.

Ainsi, pour certains auteurs locaux et historiens, il trouverait ses origines dans le terme breton tiré du gaulois "moel" utilisé pour désigner une butte dénudée. Cette thèse est parfois contestée dans la mesure où cette région était dans le passé réputée pour l'importance et la variété de ses bois qui formaient la vaste Forêt de Moëlou, propriété de la Seigneurie de Rostrenen [ La légende de Saint-Yves ].

Ce même terme orthographié "moel" ou "moal" est également utilisé pour désigner des personnes chauves ou tonsurées. Si telle est l'origine du nom de la commune, elle témoignerait de l'existence probable dans cette région de gens d'église, peut-être de moines. Ainsi, le village de Moustermeur (Grand Monastère) aurait été le lieu d'édification d'un vaste monument religieux depuis longtemps disparu.

La présence de bois en quantité et en qualité est à l'origine d'une autre explication, peut-être la plus probable. En effet, là se serait développé un centre de fabrication de moyeux ("moell", pluriel "moellou" en langue bretonne).

De nombreux villages de la commune portent encore aujourd'hui un nom qui intègre ce toponyme: Crec'h Moëlou (la Colline de Moëlou), Coat Moëlou (le Bois de Moëlou), Ker Moëlou (le Village de Moëlou), Koz Iliz Moëlou (La Vieille Eglise de Moëlou aujourd'hui Saint-Lubin), Pors Moëlou (la Cour de Moëlou aujourd'hui rattaché à la commune de Rostrenen).

La plupart de ces lieux habités sont situés en bordure du massif forestier qui encore de nos jours, et même s'il a beaucoup évolué au fil des siècles, caractérise la moitié nord de la commune située sur le massif granitique de Quintin-Duault, la partie sud étant, quant à elle, positionnée dans le bassin schisteux de Chateaulin-Corlay.

Ce n'est que dans le courant du 17ème siècle qu'apparaît la toponymie complète de Kergrist-Moëlou. Kergrist ou "Village du Christ" est un nom répandu en Bretagne. Il serait lié à l'implantation, vers le milieu du 12ème siècle, de moines templiers ou d'Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Des toponymes comme "Croix Madeleine" ou "l'Hôpital" témoigneraient de l'existence d'anciennes maladreries tenues par ces hommes d'église.

 

 

Copyright © 2004 Nomdusite - Tous droits réservés - Design : www.kitgratos.tk